Nothing is true, Everything is permitted
Le forum ce base sur le jeu vidéo « Assassin's Creed Unity ». Nous nous retrouvons bien avant les événements de la Révolution Française et on espère que le forum vous intéressera et que vous vous amuserez parmi nous.
ReglementChronologie de la R.F.PrédéfinisPrésentationOrganigrammePartenariat
Effectifs
ASSASSINS : 5 → Ouvert
TEMPLIERS : 5 → Ouvert
HORS-LA-LOI : 4 → Ouvert
ARMÉES : 2 → Ouvert
CIVILS : 1 → Ouvert
Contexte
Les caisses de l’État sont vides... Cette crise économique est due à une mauvaise gérance des impôts, à cette campagne menée par-delà l'océan, et aussi à cause de celle que l'on appelle l'Autrichienne. L'impopularité de la cour et la famine qui gagne le peuple font que des révoltes apparaissent peu à peu dans la capitale. Lors de ces événements, beaucoup de personnes finissent par y perdre la vie... Femmes... Enfants... Et soldats. Le conflit se gangrène, tout comme la faim avec le prix du pain qui augmente. Le roi, bien loin de comprendre les besoins de son peuple, suit les piètres conseils de son épouse et de ses autres conseillers... Cela ira même peut-être jusqu'au renvoi de Necker, qui est de moins en moins écouté à la cour, lui qui est pourtant si populaire avec de bons conseils. L'insurrection gronde en sourdine entre les murs de Paris. Des incidents se produisent chaque jour et l’inquiétude auprès de la noblesse grandit... On parle d'une future insurrection, d'autres parlent de simples petites révoltes qu'il faudra mater. Est-ce que cela continuera encore longtemps ? On peut bien se le demander... Nous sommes actuellement en Avril 1789... La Révolution Française approche à grands pas..
Evénements
Aucun événements actuellement
Assassin's Creed Heritage
Que le Père de la sagesse nous guide
Marius C. De Dampierre recherche son père, André. Emanuel De Dampierre a perdu son Rhum... Veuillez le lui rapporter! Sebastian recherche sa petite soeur têtue! James Lindley recherche sa petite soeur, Jade. Nicolas De Provence a perdu son GPS... Qu'on le lui ramène d'urgence avant qu'on le retrouve en Afrique.

Partagez | 
 

 Katherina de Salazar y Almonte [En attente de jugement]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
avatar
Invité


Katherina de Salazar y Almonte


Identité

SURNOM: Aucun pour le moment.
DATE DE NAISSANCE: 01/03/1768
LIEU DE NAISSANCE: Madrid
SEXE: Féminin
ORIENTATION SEXUELLE: Bisexuelle
NATIONALITÉ: Espagnole
APPARTENANCE: Ordre des Templiers
RANG: Chevalier
PERSONNALITÉ:
Caractère:
 
PHYSIQUE:
Physique:
 
Histoire

1er mars de l'an de grâce 1768 - Madrid
Chaque marche se faisait plus courte que la précédente, chaque appui plus léger alors que Roberto s'élançait presque pour rejoindre la chambre dans laquelle se trouvait sa femme. On l'avait prévenu par missive alors qu'il se trouvait encore chez son fidèle ami Roberto de Calzone y Torre. Quittant le domaine de son précieux allié dans la seconde, il ne mit pas plus de deux heures de plus que le messager pour faire le trajet de retour jusqu'à Madrid où l'attendait comme seule réception les cris de sa femme.

Ouvrant la porte de la chambre avec force, il fit irruption dans la pièce alors que les premiers cris de sa fille retentissaient comme pour faire écho aux cris enfin éteints de son aimée. Elles se tenaient l'une contre l'autre, les deux plus grandes beautés de l'Espagne qu'il avait connu, sa femme, tenant leur nouvel enfant dans ses bras nus. Aucun élan ne prit pour autant l'homme qui s'arrêtait brusquement, comme frappé par un mur, décidé à graver cette scène pour toujours dans sa mémoire.
Hélas, le bonheur qu'il devait ressentir à cet instant ne devait pas continuer longtemps, sa femme, bien plus pâle que ce à quoi il s'attendait, lui tendit le lange avant de lui demander de quitter la chambre, lui accordant un ultime baiser comme seule source de réconfort. L'homme ne comprit pas tout de suite, comme dans un état second, mais pour une fois il ne tempêta pas lorsque sa femme lui donna des instructions directes, sans passer par des moyens détournés pour le plier à son idée.

Ainsi commença la vie de la petite Katherina, arrachée aussitôt aux bras de sa mère pour subir le cocon oppressifs et protecteur que son père commença dès lors à tisser autour d'elle. Elevée au sein d'une famille respectueuse de l'aristocratie espagnole, elle apprit très tôt ce qui lui était permis ou non de faire, apprenant les commandements du Christ, suivant ceux de son père et imaginant qu'il n'en serait pas autrement avec ceux de son futur époux. Comment aurait-elle pu savoir, alors encore enfant, qu'en l'espace de trois ans, elle briserait ces trois règlements ?

Tout commença durant sa dix-septième année sur cette terre. Ces seize ans depuis peu révolu, son père la considéra assez vieille pour être en âge de se marier. Il avait toujours éconduit lui-même les soupirants qui avaient pu trouver le chemin de sa porte jusque là, son statut social et la beauté florissante de son cher trésor ne cessant pourtant d'en attirer toujours plus. Ce ne furent néanmoins ni les ardeurs de ces jeune hommes, ni les rêves de sa fille qui le convainquirent d'enfin céder ce qui lui était le plus cher, mais bien un ordre d'une instance supérieure.

Ayant toujours tenu Katherina à l'écart de ses affaires, il n'avait pourtant jamais secret auprès d'elle de son appartenance à un ordre si honorifique que celui des templiers. Retirant une grande fierté de sa position et du travail qu'il accomplissait pour le bien-être du monde, il introduisit finalement sa fille auprès de l'ordre lorsque celui-ci la considéra comme prête.

Son introduction se fit sans heurts, l'homme étant respecté auprès de la branche espagnole, autant pour les sacrifices auxquels il avait consenti jusque là, que pour sa profonde piété et sa loyauté sans borne. Loyauté qui le poussait à présent au questionnement. Il sacrifiait pour l'ordre son bien le plus précieux, le dernier souvenir de son amour perdu, mais pourtant, il acccueilli cette nouvelle soeur avec un sourire lorsqu'elle fut enfin révélée.

Sa première mission au sein de l'ordre avait le mérite de réunir celles de sa condition de femme et d'apprentie de l'ordre. Sacrifiant son corps sur l'autel du mariage pour assurer l'influence de l'ordre dans le commerce vers l'orient.

Offerte en mariage au fils un riche marchand, elle pénétra sa nouvelle demeure armée de deux objectifs, réduire le nombre total d'héritier de la fortune familial à son seul mari et s'assurer que les "intérêts" de celui-ci continuent de converger avec ceux des templiers. Elle ne s'attendait pas alors à approcher sans le savoir des plus grands ennemis de son ordre, ni que leurs objectifs convergeraient.
C'est un an après son mariage qu'elle fit la connaissance de Maria. jeune femme de son âge, fiancée à l'un des partenaires commerciaux de la famille, les deux demoiselles ne tardèrent à trouver l'une dans l'autre une oreille attentive et un soutient de tous les instants face aux turpitudes du quotiden.
De connaissances, leur relation évolua rapidement et se fit plus profonde, liant d'amitié sur de nombreux sujets, Katherina parvint néanmoins à toujours dissimuler son appartenance à l'ordre, autant à son époux qu'à son amie, même quand les premières morts suspectes survinrent autour d'elle. Suspectes pour tous et même pour elle, car n'étant pas étrangère à la patience, Katherina avait résolu de prendre son temps dans l'accomplissement de sa mission et de ne pas éveiller les soupçons.
Déconcertée, effrayée qu'on ne l'accuse de morts qu'elle avait souhaité, mais pas mis en oeuvre, elle trouva en Maria la réponse à ses troubles. Soutenant au mieux son ami, cette dernière se fit rapidement une place dans la maisonnée de son ami et ce bientôt jusqu'à sa chambre.

Les choses se firent naturellement, l'époux de Katherina bien souvent absent pour accompagner la flotter commerciale de son père, Maria ne tarda pas à le remplacer en de nombreux points, amenant son amie à s'affirmer en tant que femme et à découvrir qu'elle avait également le loisir de découvrir la volupté et non pas seulement de l'offrir à son mari. Ce temps divin comme elle s'en souviendrait dura près de trois ans. Trois ans au cours desquels elle ne se sentit pas le besoin de poursuivre sa mission, cette étrange présence autour d'elle se faisant un plaisir d'éliminer les gêneurs à son accession à la fortune de son mari.

En regardant en arrière, elle pourrait se considérer de sotte à l'époque, le rapprochement de Maria et le début des morts n'ayant même soulevé un soupçon dans son esprit, il fallut finalement un aveu de son amie pour lui faire découvrir le pot-aux-roses. Se sentant trahie, flouée, manipulée, elle prit sur elle de ne pas le montrer à celle qui avait finalement cédé à ses charmes. Elle était une assassin, un ennemi de son ordre et chaque soir, sous couvert de se laisser convaincre de la rejoindre, elle lui soutirait des informations sur ses alliés.

Bien que reconnaissante envers Maria, leur amour ne pesait que bien peu face au poids de son éducation, si l'interdit l'avait attiré, une trahison envers son père se révélait bien trop importante à ses yeux pour y consentir sur les seules paroles de son amante.

Une fois certaine que sa mission initiale était accomplie et son mari seul héritier de la famille, elle orchestra son retour tout en conservant Maria près d'elle. Furieux, hors de lui, il réagit comme elle l'avait souhaité et disposa de l'intruse dans son lit comme l'honneur le lui dictait.

Renvoyée chez son père, les liens du mariage seuls ayant empêché son tendre époux de lui faire subir le même sort que sa compagne, elle lui fit part des renseignements qu'elle avait acquis entre deux murmures de Maria au creux de son oreille. Grâce à eux, l'ordre parvint à infliger un grand coup à ses ennemis, éliminant nombre d'agents parasitant le bon déroulement de la cour espagnole. Ces informations, ainsi que la réussite de sa mission, privèrent Katherina de sanction, mais l'obligèrent néanmoins à quitter Madrid alors que les templiers s'apprêtaient à disposer de son époux.
Seule, trahie et traîtresse, elle rejoignit un pays pour lequel elle n'avat guère de sympathie, forte de la rîchesse de son défunt époux et du soutient de son père qui administrait maintenant le commerce tant convoité, elle se rendit à Paris pour continuer la lutte.

Derrière l'écran

CODE DU RÈGLEMENT: Obligatoire
PSEUDONYME: Isa'
ÂGE: 22 ans
COMMENT AVEZ-VOUS CONNU CE FORUM: Par Arno.
COMMENT LE TROUVEZ-VOUS?: Très joli graphiquement !
AUTRE CHOSE ?: ♥



Assassin's Creed - Heritage soutient la création; cette fiche a été codée par Orange de CSSActif



Dernière édition par Katherina Salazar Almonte le Mar 27 Oct - 16:48, édité 13 fois
Revenir en haut Aller en bas
« Time of Dying » ~ « Démon des Mers »
Messages : 140
Date d'inscription : 10/09/2015
Age : 26
Double Comptes : Arno Victor Dorian, James Lindley
Age du personnage : 47 ans
Faction : Hors-La-Loi: Pirate

Feuille de personnage
Niveau:
9/60  (9/60)
Dangerosité:
4/5  (4/5)
Influence:
800/2000  (800/2000)
avatar
Bienvenue sur le forum ! What a Face
J'espère que tu t'amuseras bien parmi nous. Bonne chance pour la rédaction de ta fiche =)

_________________


There's gotta be another way out. I've been stuck in a cage with my doubt. I've tried forever getting out on my own.But every time I do this my way. I get caught in the lies of the enemy. I lay my troubles down. I'm ready for you now.

Code couleur paroles: #cccc99
Code couleur paroles autres: #ffcc99
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité
Quel charmant accueil ♥

J'espère que ma fiche terminée vous conviendra tout autant.
Revenir en haut Aller en bas
Chayton "Le Faucon Blanc"
Messages : 246
Date d'inscription : 25/08/2015
Age : 34
Double Comptes : Non
Age du personnage : 18 ans
Faction : Confrérie des Assassins

Feuille de personnage
Niveau:
7/60  (7/60)
Dangerosité:
2/5  (2/5)
Influence:
600/2000  (600/2000)
avatar
Bienvennuuee =)

_________________


Code couleur paroles: #CD5C5C| Fiche de Chayton | Relations
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
紅蓮 • « Hónglián »
Messages : 377
Date d'inscription : 01/06/2015
Age : 25
Double Comptes : non
Age du personnage : 27
Faction : Ordre des Templiers

Feuille de personnage
Niveau:
31/60  (31/60)
Dangerosité:
2/5  (2/5)
Influence:
2100/16000  (2100/16000)
avatar
Bonjour/ Bonsoir,

Je te souhaite la bienvenu sur le forum Assassin's Creed Héritage, concernant ta fiche présentation, je la trouve vraiment pas mal du tout. Pour le code du règlement, il est correcte. Je peux donc te dire que tu es validé sur le forum. Tu peux donc, maintenant faire les différentes demandes qu'il y a dans le forum, tels que le bottin des avatars, .... ect.


Cordialement Saya.

_________________
"Rien n'est vrai, tous est permis" C'est ce qu'ils me disaient tous, à une époque...

Parole de Saya: #ccccff
Parole des PNJ: #ffcc99
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Katherina de Salazar y Almonte [En attente de jugement]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Salazar le Seigneur-Serpent. (UC)
» Un retour après une lune d'attente | Pv Nuage Mystérieux et Étoile de Caresse | - The End -
» Salazar, Mercenaire Solitaire
» Salazar Van Kutter [100%]
» Salazar le Dieu Déchu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Assassin's Creed Héritage :: Zone de Détente :: Archives du forum :: Présentations-